Nantes-Japon

Rapprochements culturels franco-japonais à Nantes et dans sa région.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» LEA de Nantes besoin de conseils !
Jeu 13 Aoû 2015 - 6:53 par Jérémy

» Présentation des nouveaux membres.
Jeu 13 Aoû 2015 - 6:48 par Jérémy

» site d'apprentissage de la langue japonaise
Jeu 26 Mar 2015 - 11:42 par Jérémy

» ventes dictionnaires et flashcards
Mar 17 Mar 2015 - 20:36 par chiyosama

» Recherche Livres
Mar 17 Mar 2015 - 20:34 par chiyosama

» nouveau membre avec vrai katana japonais
Mar 3 Mar 2015 - 23:30 par maverik54510

» Questions sur le MAE japonais de Rennes
Mar 20 Jan 2015 - 15:26 par Jérémy

» Futons à Nantes ?
Sam 1 Nov 2014 - 19:13 par nikonantes

» Au Japon, on lit le caractère dans le sang !
Mar 14 Oct 2014 - 7:09 par Jérémy

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Mots-clés
cuisine
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Liens Facebook
Sites amis
Autres fora 44 et Ouest
Blogs
Gros forums nationaux
Mixi

Partagez | 
 

 Etudes à Nantes, votre avis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mariel

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Bdx
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Etudes à Nantes, votre avis ?   Mar 24 Mai 2011 - 21:10

☆ Bonsoir ☆

Je suis étudiante en LEA Japonais à Bordeaux. Je prévoie de venir continuer mes études de L2 à Nantes mais je n'aurai pas d'autre choix que d'être étudiante dispensée (et donc passer mes examens aux partiels).

Je souhaitais recueillir l'avis de plusieurs étudiants en L2 (ou L3) sur les études de LEA Japonais à Nantes à partir de la L2 afin de confirmer mon choix. Mes questions seraient :

- Quelles sont les matières en LEA L2 (il me semble avoir lu qu'il n'y avait pas que des cours de langue pour le japonais mais aussi de civi/société) ?

- Quel est le contenu des cours à Nantes (j'ai entendu parler du Minna no Nihongo), je veux dire par là, quelles notions abordez vous en L2 (jusqu'à quelle leçon du minna allez-vous, apprennez-vous sur d'autres livres, quels sont les kanjis abordés ?)

- Y-a t'il des notions abordées en dehors des cours ou lors de conférences qui sont sujets lors des partiels ? Je veux dire par là, est-ce que les sujets de partiels correspondent bien au contenu du cours ?

- Pensez-vous qu'il soit possible de n'assister qu'aux examens en ayant les cours à distance (et en les travaillant sérieusement), ou les professeurs abordent-ils également des notions que l'on ne rencontre que lors de conférences ou autres et donc pas en cours (et donc que je ne pourrais connaitre) ?

- Comment se déroulent en général les examens de japonais? (exercices de grammaire ? dissertation ? interrogation de kanji ?) Et pour les autres matières de LEA?

- Et enfin, que pensez vous de la qualité des cours à Nantes, des notations, de l'enseignement en général pour le japonais mais aussi les autres matières communes aux LEA ?

Je vous remercie de m'avoir lue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shika
Admin
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 29
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Etudes à Nantes, votre avis ?   Mer 25 Mai 2011 - 2:00

Bonsoir Mariel,

L'important dans l'étude d'une langue, c'est d'être constant. Je crois qu'à Bordeaux on utilise le Minna, il suffit de continuer le bouquin et les exams ne devraient pas être trop dur. Le rythme doit être à peu près d'un chapitre par semaine, ce qui doit donner le chapitre 30 en fin d'année. Personnellement je ne pense pas que le problème viendra du japonais, le niveau est assez bas (Monsieur Tanaka est très gentil, trop gentil même, et il se base sur les élèves les plus bas). Je n'ai quasiment jamais été en cours, mais j'ai toujours bossé de mon côté au moins une leçon par semaine, et je m'en sortais avec des 19/20.

Le problème va venir du fait que LEA, c'est pas que des langues, je dirais même que les langues c'est un plus. Tu vas étudier 4 droits différents dans l'année : travail, communautaire, fiscale (ou un truc comme ça) et un autre mais ça commence à faire loin pour moi. Il y aura en plus de la gestion, de l'économie internationale, de la comptabilité, des statistiques, du français (ça en porte que le nom parce que tu dois généralement faire un dossier et ça peut tomber sur n'importe quoi, dossier de presse, étude publicitaire, ou les us et coutumes du mariage autour du monde).

Donc il faut assurer la moyenne dans toutes ces matières ou au moins faire jouer la compensation entre elles.

C'est pas la mort, en bossant sérieusement ça se fait très bien. Mais il faut pas faire l'amalgame LEA = Langues parce que c'est le mur direct.

J'espère t'avoir éclairé un peu, si t'as d'autres question n'hésites pas.

En te souhaitant une bonne soirée

Lionel

PS : Il y a bien exam en japonais civilisation, mais il est pas très dur, tous les ans c'est le même thème "De Nara à Edo". Voilà, tu peux commencer à réviser pour l'année prochaine.

_________________
Si vous voulez boire de mon eau, videz d'abord votre tasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 35
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Etudes à Nantes, votre avis ?   Mer 25 Mai 2011 - 4:28

Osu !

Merci Lio !!

Je ne suis plus à la fac depuis 2006 mais étant issu d'un cursus LEA j'apporte mon petit témoignage.

En gros LEA n'était pas ma filière idéale mais ça m'a beaucoup apporté quand même.
Ca m'a apporté un bac+3 sans lequel je ne pouvais pas faire le boulot que je fais maintenant,
ça m'a apporté un très bon environnement pour l'anglais dont j'ai aussi besoin pour mon taf actuel
et surtout arrivé à la L3 ça m'a permis de me former un peu (je te dis bien un peu) à deux activités
qui sont des piliers pour ce que je fais maintenant : la traduction et l'interprétariat (en L3 j'ai pris une option traductologie).

A l'époque une bonne moitié des matières d'application étaient chiantes pour moi (genre éco et compta)
mais vu que j'avais beaucoup d'avance en japonais et que cette langue pesait lourd dans la balance au niveau des notes
j'ai pas mal fait jouer la stratégie de "compensation par un bon niveau en langue" (en L1 et en L2 surtout) dont parlait Liolio plus haut.

Dans tous les cas à mon avis le passage du LEA bordelais au LEA nantais ne posera aucun problème.
Au niveau du japonais ce sera même très facile je pense.

Sinon c'est comment le LEA japonais à Bordeaux? ^^
Hésite pas à nous donner plein d'infos dessus !

Bonne continuation à toi,

Jérémy

_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Mariel

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Bdx
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Etudes à Nantes, votre avis ?   Jeu 26 Mai 2011 - 2:41

Konban wa sunny

Je vous remercie infiniment pour vos réponses.
Les études sur Nantes c'est tout nouveau pour moi alors je flippe beaucoup ! En fait j'ai déjà travaillé et j'ai décidé de me rediriger contre l'avis de mes proches et reprendre des études alors je ne peux pas me permettre d'échouer.

Donc si on fait un chapitre par semaine, à partir de quelle leçon du minna commence t'on alors la seconde année (en fait il ne me manque que le second semestre en japonais) ?
Je pense profiter des grandes vacances pour déjà travailler les chapitres vu qu'en cours à distance on apprends quand même moins bien qu'avec un professeur qui explique.

N'y a t'il pas de cours supplémentaire de japonais à part le minna no nihongo ? des cours qui ne suivent pas le manuel ?

A Bdx nous avons des cours de grammaire, expression écrite et kanji qui ne suivent pas le minna no nihongo. Nous avons que les cours oraux sur le minna. En 2ème année nous faisons de la leçon 25 à la leçon 50 donc, + les cours d'expression écrite et grammaire qui n'abordent pas forcément les mêmes thèmes que ceux du minna. i_i

Ensuite pour les matières d'application, en fait vous avez plusieurs cours de droit, économie, comptat, gestion, statistique... vous avez combien d'heure pour toutes ces matières Surprised ?

A Bdx nous avons du droit et de l'économie au 1er semestre, puis du droit et du marketing au second semestre. Ainsi que des cours sur l'évolution de l'outil informatique jusqu'à nos jours.

Apparement nous n'avons pas les mêmes matières, alors est-ce que vous avez eu une "introduction" à ces matières en 1ere année nécéssaire à la compréhension des cours de 2de année ? (je n'ai jamais fait de comptat de ma vie Very Happy)

Donc il semblerait que vous ayez une bonne expérience de vos études en ayant travaillé régulièrement les cours, il n'y a pas eu de mauvaises surprises aux examens ou éléments pièges ?

Ah, et enfin, qu'en est-il des cours d'anglais ? ^^

Ca en fait des questions, gomen i_i


**************************
Pour vous donner une idée de l'année à Bordeaux, je trouve que nous ne pratiquons pas assez les notions que l'on voit dans le minna no nihongo ( tout comme les cours supplémentaires à côté de grammaire/expression écrite/kanjis). Nous abordons énormément de notions et les professeurs rentrent trop à mon goût sur les questions de nuances alors que nous en sommes encore à apprendre des formulations de bases avec le minna no nihongo. Je préfèrerais passer plus de temps à pratiquer et bien comprendre la leçon plutot que la faire en 1h30 et ne plus la revoir avant les partiels.

Je sais qu'avec ces cours j'aurai tout oublié dans 2 ans et ma volonté n'est pas de me bourrer le crâne mais de mémoriser et de bien employer ce que j'ai appris. La masse de travail ne m'a pas effrayé cependant même si à la fin de la seconde année nous arrivons aux 1000 kanjis. (et vous ?)

Nous avons des dissertations à faire sur des sujets d'actualité (politique, économique, commerce, société, vieillissement des populations ect) à faire tout en kanji donc avec le vocabulaire en kanji à connaitre alors qu'à mes yeux on a des notions et kanjis bien plus importants à connaitre et assimiler pour une seconde année en japonais.

Nous avons un taux d'echec très élevé mais qui n'est pas tant lié au manque de travail (on passe même nos pauses repas à écrire des kanji encore et encore) mais au fait qu'en prime les sujets de partiels ne tombent pas forcément sur les cours !
Par exemple, en civilisation anglaise nous avons eu des questions qui n'étaient pas dans le cours mais des questions d'actualité sur les 5 pays que nous avions vus.

Le plus drole je crois a été l'interro de fin d'année de japonais avec les consignes en japonais...qui contenaient des kanjis qu'on avait jamais vus (souligner par exemple) !
Alors on nous demandait d'utiliser telle forme (au nom tout en kanji, alors qu'il suffisait de marquer -ba par exemple (à nouveau je ne pense pas que le nom de chaque forme de conjugaison ou de grammaire en kanji me servira à l'avenir mais bon)) dans une phrase et de souligner quand on l'employait. Ne connaissant pas le kanji "souligner" par exemple, personne (hormis ceux qui connaissaient le japonais d'avant) n'a compris et les phrases étaient comptées comme fausses alors que la forme demandée était bien employée, car elles étaient pas soulignées... Et à chaque kanji faux, on nous enlève aussi des points même si on prouve qu'on a bien appris notre cours de grammaire.

Des abbérations telles que celle ci il y en a énormément.
Nos dissertations sont notées sur 14 (note maximale), et idem à chaque kanji erroné c'est -1 ou 2, nous ne sommes pas notés sur l'ensemble du travail, la tentative d'employer un maximum de formes grammaticales ou kanji ect... alors la majorité des étudiants se retrouvent à employer les mots les plus basiques possibles ou à même apprendre des phrases par coeur juste pour ne pas risquer de se retrouver dans le négatif pour avoir tenté de faire des phrases complexes et perdre des points pour un kanji.

En exam de Kanji, le professeur nous demande d'employer une certaine police d'écriture, et quand nous l'écrivons dans une autre police d'écriture (comme celle tirée du kanji to kana par exemple), nous avons 0. Alors que le kanji est bon ! C'est très frustrant de se rétamer en connaissant ses kanji par coeur juste parce qu'il faut une police d'écriture particulière alors que si on compare ce qu'on a fait avec le kanji to kana c'est exactement le même. C'est comme si vous faisiez vos phrases en police "arial" et qu'on vous comptait faux car il fallait employer la "times new roman" et que du coup l'erreur viendrait d'un trait qui n'était pas assez oblique alors que d'après les manuels il est pourtant juste.

Enfin bref je n'ai pas de souci pour travailler un maximum mais là certaines situations frisent le ridicule. Beaucoup d'étudiants abandonnent à la fin de l'année après avoir travaillé comme des acharnés en étant frustrés de pas être noté sur le travail ou l'assimilation des formes grammaticales mais à cause du risque de ne pas savoir simplement lire la consigne par exemple.

D'où ma volonté de tenter ma chance ailleurs (en restant sur la côte oueeestt), je veux absolument décrocher mon diplome et là en redoublant à bordeaux je ne serais même pas sure d'y arriver à cause de ces aléas (tous les redoublants que je cotoyais ont raté et abandonnent cette fois). Je veux bosser tous les jours jusqu'à 2h pour suivre les cours à distance si il le faut mais je suis têtue je veux ma licence lol!

Voilà voilà je ne fais pas de la pub pour bordeaux là je crois

Bonne soirée ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 35
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Etudes à Nantes, votre avis ?   Jeu 26 Mai 2011 - 10:44

Osu !

Merci pour tes explications Mariel !

Bah dis-moi le portrait que tu nous fais de Bordeaux ça donne pas très envie ! Je suis assez surpris car j’avais une bonne image du japonais dans cette fac. 1000 kanji en deux ans aussi, passe encore en LLCE mais pour un fillière LEA c’est un peu du délire !

Pour les histoires de savoir écrire les kanji je suis en train de me poser la question suivante : au bout du compte cela ne sert-il pas qu’à les apprendre ?...

En effet s’il vous apprennent à savoir écrire les kanji pour que, précisément, vous puissiez les écrire une fois au Japon en situation réelle, c’est un peu à côté de la plaque (à part si vous êtes étudiant) car dans la vie active il y a des portables et de toute façon tout le monde écrit à l’ordi. Je vous assure, c’est dingue comment les Japonais eux-mêmes ne savent plus écrire les kanji sans aide !

Par contre le fait est que dans le processus même d’apprentissage des kanji l’exercice consistant à s’entraîner à les reproduire à la main est effectivement un moyen efficace de les retenir, de les apprendre « par la sensation » (« kankaku de »). Je pense que ces exercices existeront toujours mais je ne trouve pas pertinent d’employer autant de temps et d’énergie à savoir les écrire avec une grande précision. D’ailleurs à ce propos souvent j’ai envie de faire des scans de ce que je dois parfois savoir lire pour pouvoir faire mon boulot correctement... Je suis assez certain que beaucoup de Japonais rateraient leurs exams de kanji au LEA de Bordeaux !

Je faisais beaucoup d’exercices d’écriture avant d’arriver au Japon en 2007, j’ai complètement arrêté car à l’époque ça ne me servait pas à grand chose en dehors de bachoter pour le nôryokushiken. J’ai énormément perdu mais je ne peux pas dire que ça me pose des problèmes dans la vie de tous les jours. Je pourrais assez facilement me remettre à niveau mais je doute que le jeu en vaille la chandelle et franchement j’ai d’autres chats à fouetter...

Enfin voilà quoi, tu n’auras rien de tout ça à Nantes.

Jérémy

_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
The Stig

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 31
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Etudes à Nantes, votre avis ?   Jeu 26 Mai 2011 - 10:52

Salut,

Tu as une idée de ce que tu veux faire après ta licence ?

En fait, Bordeaux ou Nantes ca ne changera rien, les études LEA ont une mauvaise réputation et il te sera sans doute difficile de te lancer sur le marché de l'emploi avec ce diplôme.

En particulier avec le Japonais, car à moins de maitriser parfaitement, les opportunités d'emploi et même de stage sont très très rares !

Pour tout te dire, j'ai fait une licence LEA à Nantes, une maitrise à Aix-Marseille et un M2 MAE (centre franco-japonais de management) à Rennes. Le M2 comprend une année au Japon, j'ai été très rassuré car j'y ai trouvé un stage intéressant en une quinzaine de jours. Malheureusement, ce stage a été interrompu à cause de la centrale fuckshima.
Je suis en France depuis deux mois et il m'est très très difficile de trouver un autre stage !!

En France, seules les grandes écoles sont reconnues. Et malgré mon M2 MAE à l'institut de gestion de Rennes (établissement plutôt bien réputé), mes antécédents "LEA" sont montrés du doigts pendant les entretiens d'embauche !

voilà, je pense qu'il est important de discuter de la "valeur" des études LEA anglais - japonais ... franchement, il y en a qui ont réussi dans la vie avec ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 35
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Etudes à Nantes, votre avis ?   Jeu 26 Mai 2011 - 11:18

Salut Nico.

Ca fait un bail, merci d'être repassé sur le fofo.

Je me doutais bien que le quake aurait de mauvaises conséquences pour toi mais de là à te savoir "bloqué" en France...
J'espère que t'as pas été trop secoué aussi là-bas.

Discussion très intéressante, là dans l'immédiat j'ai pas trop le temps donc quelques petits trucs à chaud.

Ton post soulève plein de problèmes importants, entre autres celui assez fondamental de nous faire passer des diplômes qui donnent accès à des emplois...

Tiens ça me fait penser à cet article d'ailleurs :
http://eco.rue89.com/2011/05/19/ma-vie-sociale-sest-eteinte-quand-est-arrive-le-chomage-203889

J'ai aussi envie de "vous" dire de plus penser au terrain et moins aux diplômes, mais, même si c'est là mon honne, je trouve que ce serait s'acharner sur les étudiants vu qu'à la base ce sont franchement eux les victimes (ils font ce qu'on leur a toujours dit de faire mais au bout du compte beaucoup se retrouvent perdants).

C'est très frustrant comme problème... J'ai quand même dans l'idée qu'il est nécessaire de se trouver de nouveaux modèles concernant l'éducation et le travail.

Ta situation finira bien pour trouver une résolution, y a pas de raisons.

Jérémy
PS
Le "vous" est très relatif. Le risque qu'il se transforme en "nous" en 2012 à la fin de mon contrat n'est pas inexistant !


_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Mariel

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Bdx
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: Etudes à Nantes, votre avis ?   Jeu 26 Mai 2011 - 18:11

Hello Smile

Oui la faculté de Bordeaux est bien "réputée" mais ce n'est pas pour la qualité de l'enseignement mais surtout pour le niveau avec lequel on en sort (en 3ème année on ne travaille plus sur le minna no nihongo mais uniquement sur la traduction de textes politiques-économiques et co tout en kanji, le niveau est quand même très élevé pour une licence pour les "grands débutants en japonais" où donc en 3ème année on ne nous apprends plus du tout les bases du japonais). Enfin on a un très bon level en bourrage de crâne mais dans 2 ans on aura tout oublié vu qu'on a rien pratiqué.

Pour les kanji, oui je pense qu'un apprentissage trop poussé (comme l'histoire de la police d'écriture dont je parlais plus haut) n'est plus d'aucune utilité vu que tout est simplifié là bas maintenant (télephone, ordi, ou dictionnaires électroniques). En regardant des dramas où je retrouve des personnages écrire en kanji, ca me fait sourire car j'arrive très bien à lire mais si j'écrivais comme eux en cours j'aurais 0. scratch

Pour ce que je souhaite faire après la licence, dans l'idéal j'aimerais travailler dans le tourisme (guide touristique, ou alors participer aux expositions sur le japon et donc aider à leur organisation). Ou alors m'occuper dans l'administration pour les papiers des étudiants étrangers, logement et co... Ou donner des cours dans des écoles privées ou à distance. Ce avec des anglais comme avec des japonais, là où il y aura de la place. Mais je sais que c'est loin d'être évident de faire ce que l'on veut alors je vise en tout premier lieu un bac+3 pour simplement rentrer sur le marché de l'emploi où il est demandé le bac +2 pour beaucoup d'emplois (fonction publique, opérateur de saisie ect). Je pense travailler en premier lieu pour pouvoir payer mon logement et ne plus avoir cette barrière du diplome. Ayant travaillé avant de me rediriger, j'ai remarqué qu'on me freinait toujours à cause du bac +2 (on m'a même recalé pour vendre des tickets à la sncf ou pour recopier bêtement des textes sur l'ordi car je n'avais pas ce bac +2, pourtant c'est pas 2 ans d'études supplémentaires qui vont m'apprendre à écrire le nom des villes ou tapper plus vite au clavier Laughing ).

Je sais que le japonais risque de ne m'être d'aucune utilité dans ma vie professionnelle, à vrai dire je voulais faire qu'anglais à la base mais les LLCE sont assez mal vus car l'enseignement est très littéraire tandis qu'en LEA on apprends le vocabulaire courant de sujets d'actualité et on a également une approche d'autres matières (droit, éco ect). Devoir choisir une seconde langue a été une opportunité pour prendre une langue qui me tient à coeur mais je garde la tête sur les épaules et je pense avoir 90% de chance de me retrouver à faire un emploi qui a rien à voir avec mes études. lol!

Sinon j'approuve complétement les dires de Jeremy au sujet d'un besoin de trouver un nouveau mode d'apprentissage. Ici nous sommes évalué par le négatif (enlever des points) alors qu'il serait plus valorisant de mettre des points si on marque les formes grammaticales demandées, si le prof voit qu'on fait des efforts pour faire des phrases complexes ou à employer des composés de kanji que l'on ne voit pas fréquemment. Ca serait plus noter le travail pour ce qu'il vaut, plutot que se prendre un 3 en dissertation alors qu'on a marqué un max de dates, noms d'hommes politiques, traités et co mais qu'on s'est pris des -2 à la chaîne pour un oubli d'accord, un mot mal orthographié...alors qu'on connait parfaitement le cours.
Quand je vois qu'une personne a une meilleure note en dissertation que moi alors qu'il a employé que les kanji de miru, eiga et gakusei et benkyoû, il y a de quoi être frustré quand on a tenté de developpé une dissert sur les catastrophes climatiques. drunken

Ah et sinon, avoir des heures de pratique pour "tester" différents milieux du marché du travail serait un plus afin de savoir vraiment ce que l'on aime-ou pas- et pas voir la majorité des étudiants sortir de bac ou licence en disant "je sais pas quoi faire de ma vie".


Sinon je réitère mes questions plus haut si quelqu'un en connait les réponses

Citation :
Donc si on fait un chapitre par semaine, à partir de quelle leçon du minna commence t'on alors la seconde année (en fait il ne me manque que le second semestre en japonais) ?

N'y a t'il pas de cours supplémentaire de japonais à part le minna no nihongo ? des cours qui ne suivent pas le manuel ?

Ensuite pour les matières d'application, en fait vous avez plusieurs cours de droit, économie, comptat, gestion, statistique... vous avez combien d'heure pour toutes ces matières O_O ?

A Bdx nous avons du droit et de l'économie au 1er semestre, puis du droit et du marketing au second semestre. Ainsi que des cours sur l'évolution de l'outil informatique jusqu'à nos jours.

Apparement nous n'avons pas les mêmes matières, alors est-ce que vous avez eu une "introduction" à ces matières en 1ere année nécéssaire à la compréhension des cours de 2de année ? (je n'ai jamais fait de comptat de ma vie )

Il n'y a pas eu de mauvaises surprises aux examens ou éléments pièges ? Que vous demande t'on aux examens ?

Ah, et enfin, qu'en est-il des cours d'anglais ? ^^

Et enfin pour The Stig, je suis vraiment désolée que tu n'ais pas eu de chance pour ton stage et te retrouve à devoir galérer pour en retrouver un... j'espère que tu es quand même aidé dans tes recherches vu que ce problème ne t'est absolument pas du. Et pourquoi les employeurs jugent t-ils ta formation LEA ? Il s'agit pourtant d'une formation pluridisciplinaire Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Stig

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 31
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Etudes à Nantes, votre avis ?   Jeu 26 Mai 2011 - 22:32

Mariel,

LEA est en effet une formation qui regroupe différents domaines d'étude : éco, droit, commerce ... sauf qu'aucun de ces cours n'est réellement approfondi ! tu deviens donc nul(le) en tout et bon(ne) en rien !

Ce que les entreprises recherchent, ce sont surtout des personnes qui ont réussi à se spécialiser dans un domaine de compétence : finance, marketing ...
Par exemple, je souhaiterais effectuer un stage dans le marketing. Sauf que les cours de marketing à Nantes c'était de la rigolade alors que je me retrouve en concurrence avec des étudiants d'école de commerce. Lorsque tu passes un entretien d'embauche c'est tout ton CV qui est épluché, pas seulement le dernier diplôme. Donc mon cursus universitaire LEA est souvent critiqué car il est tout simplement ... inutile ... face à des étudiants de grandes écoles considérés comme "spécialistes" dans leur domaine.

Toutefois, je voudrais quand même défendre LEA et l'université !! Car oui, on peut la défendre et je ne crois pas qu'elle mérite d'être considérée comme "inutile". Etre à la fac , que ce soit à Nantes ou Aix en Provence, m'a permis de rencontrer des gens d'horizons et de mentalités différents , de développer mon sens de l'autonomie car j'avais le temps de faire des jobs à côté des cours, j'ai aussi eu l'opportunité d'effectuer un stage à l'étranger (Espagne) et de développer mes compétences linguistiques (Toeic 950 sans jamais être allé dans un pays anglo-saxon!) ainsi que mes qualités relationnelles.

Ainsi, même si la fac n'apporte que peu de "connaissances", elle permet de développer beaucoup de "qualités"

Mais je pense que les étudiants qui s'inscrivent en LEA doivent être conscients que les dépliants qui vantent les qualités du cursus LEA (les fameux documents qui indiquent qu'on peut devenir responsable export avec un M2 LEA) sont très TRES optimistes ! Il est préférable de faire une licence ou une maîtrise pour ensuite rebondir sur quelque chose de plus "gros" (grande école ou IAE).

La pluridisciplinarité de LEA permet de faire son choix quant à quelle matière nous intéresse le plus et celles que l'on ne veut pas... c'est aussi un bon point pour choisir son orientation !

Mariel, en ce qui te concerne, tu peux tout à fait t'inscrire en LEA sans te soucier de tout ça puisque tu vises un concours de l'administration mais je voulais tout de même partager mon avis pour les autres lecteurs éventuels !

Et Jérémy, si tu veux bosser au Japon après ton contrat, je pense que ca ira si tu arrives à bien valoriser ton expérience en JET. Si tu veux revenir en France... je pense que tu vas en ch... euh que tu vas galérer !
Ton article est intéressant mais six mois voire un an pour trouver un emploi, ce n'est pas choquant. Il s'agit de ne pas perdre la motivation et de ne pas s'essouffler pour continuer à envoyer des candidatures crédibles et pertinentes ! Si on se laisse sombrer dans une dépression, ca se sent dans les lettres "prenez moi !! chuis au bout du rouleau!!!"
Je ne compte plus le nombre de demandes que j'ai envoyées en deux mois, mais je continue de retravailler mon CV pour optimiser sa présentation et je remets en question mes lettres a chaque envoi (pourquoi n'a t-elle pas attiré l'attention du recruteur??, comment améliorer??).
aussi, je galère parce que je cherche un domaine et un secteur spécifique plutôt que d'envoyer partout.

La bise,
Niko

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etudes à Nantes, votre avis ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etudes à Nantes, votre avis ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre avis est important pour moi
» votre avis est requis
» Donnez votre avis sur ce buste
» Votre avis sur l'iPod Touch
» Votre avis sur la série

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nantes-Japon :: Langue japonaise-
Sauter vers: