Nantes-Japon

Rapprochements culturels franco-japonais à Nantes et dans sa région.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» LEA de Nantes besoin de conseils !
Jeu 13 Aoû 2015 - 6:53 par Jérémy

» Présentation des nouveaux membres.
Jeu 13 Aoû 2015 - 6:48 par Jérémy

» site d'apprentissage de la langue japonaise
Jeu 26 Mar 2015 - 11:42 par Jérémy

» ventes dictionnaires et flashcards
Mar 17 Mar 2015 - 20:36 par chiyosama

» Recherche Livres
Mar 17 Mar 2015 - 20:34 par chiyosama

» nouveau membre avec vrai katana japonais
Mar 3 Mar 2015 - 23:30 par maverik54510

» Questions sur le MAE japonais de Rennes
Mar 20 Jan 2015 - 15:26 par Jérémy

» Futons à Nantes ?
Sam 1 Nov 2014 - 19:13 par nikonantes

» Au Japon, on lit le caractère dans le sang !
Mar 14 Oct 2014 - 7:09 par Jérémy

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Mots-clés
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Liens Facebook
Sites amis
Autres fora 44 et Ouest
Blogs
Gros forums nationaux
Mixi

Partagez | 
 

 Article sur une expat japonaise à Nantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 35
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Article sur une expat japonaise à Nantes   Jeu 24 Juin 2010 - 9:08

osu!

Article sur Yuriko, une expatrié de longue date à Nantes. Je lui dois beaucoup : c’est elle qui m’a mis en contact avec la boîte qui pour la toute première fois de mon existence m’a permis de vivre de mes connaissances en japonais !!

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Yuriko-fleur-de-lys-Japonaise-a-Nantes-_44109-avd-20100605-58365809_actuLocale.Htm

Citation :

Invitation au voyage au pays du Soleil-Levant ce week-end sur l'île de Versailles. Yuriko Uno en est l'une des ambassadrices à Nantes.

Dans sa cuisine du centre-ville de Nantes, l'eau chuchote dans la bouilloire. Avec des gestes précis et délicats, Yuriko (qui signifie fleur de lys) Uno installe les petits bols en terre, prépare la théière, sort les feuilles vertes séchées. Un rituel qu'elle pratique plusieurs fois par jour. Elle sert l'eau en dessous de 80 degrés, laisse infuser et prend toujours le récipient entre ses deux mains.

Yuriko vit à Nantes depuis 15 ans. Elle a quitté Yokohama, grande ville portuaire à 30 km de Tokyo, pour vivre auprès d'un Français croisé à Londres à la Tate Gallery. Le peintre Turner qu'ils admirent tous deux les a fait se rencontrer.

Les cerisiers en fleurs

Aujourd'hui, Yuriko donne des cours au lycée La Perverie à Nantes et se sent bien dans cette ville qu'elle a apprivoisée au fil des années, jumelée avec Niigata depuis 2009. Ici, elle peut s'appuyer sur une communauté soudée d'une centaine de personnes qui se prêtent les romans en japonais, objets précieux et rares, « une vraie détente ».

Elle défait ses valises en 1995, s'inscrit à la faculté de Nantes pour perfectionner son français. À l'époque, la rue se mobilise contre le plan Juppé. « La fac bloquée, les CRS, la société bousculée, je ressentais l'émotion... C'était quelque chose que je ne connaissais pas... » Petit à petit, elle goûte les vins, se délecte de fromages et apprend à dire « non ». « Au Japon, cela se dit par différentes tournures mais jamais aussi frontalement. » Internet lui permet d'être en permanence en lien avec sa famille qu'elle visite chaque année. « C'est un luxe de pouvoir se parler aussi longtemps. »

Ces facilités de communication n'empêchent pas ce pincement au coeur lorsque les cerisiers du cours Franklin-Roosevelt s'épanouissent. Au Japon, leur floraison marque le renouvellement, la fin d'une année scolaire et l'entrée dans une autre. « Lorsqu'ils sont tout blancs, on dirait des nuages. Lorsque les pétales tombent, on croirait de la neige, comme un rêve... »

Magali GRANDET.

Son carnet d'adresses

Épicerie Indochine, 2, rue du Bouffay, Nantes. « J'y trouve des ingrédients japonais comme la sauce soja, le mirin (saké sucré) ou le dashi, bouillon de poisson qui donne ce goût si japonais. »

Voyages du thé, 18, place Viarme, Nantes. « On y trouve une grande variété de thés mais aussi des théières, tasses, accessoires, livres, etc. »

Restaurant Mizuna, 3, rue d'Argentré, Rennes. « Il est tenu par Miho et Benoît, un jeune couple. Ils servent une cuisine très fraîche, familiale. Ils font aussi des plats à emporter, un salon de thé, etc. »

Franck Arnaud, La Boccardière, Saint-Etienne-du-Bois (Vendée), 02 51 35 57 31. « Il crée des céramiques pour la cérémonie du thé et l'ikebana (art floral), cuites dans des fours à bois. Il s'est formé au Japon. »

Où la rencontrer ?

Ce week-end à Passion Japon sur l'île de Versailles à Nantes. Samedi et dimanche de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 h. Cérémonie du thé à 14 h samedi et 11 h 30 dimanche ; concert de taïko, tambour japonais, atelier ikébana, confection de maki et sushi, défilé de mode, expo photo, jeu de go, etc.

Plus d'informations sur www.atlantique-japon.org

Jérémy

_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
 
Article sur une expat japonaise à Nantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite japonaise pour l'anniversaire de ma soeur !
» [video] Pliage de vêtement... à la japonaise !!!
» Sol 1788 T (Nantes)
» INFANTERIE DE MARINE JAPONAISE 1945
» Transformers Animated doublé en version Japonaise - TakaraTomy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nantes-Japon :: Coups de coeur internet-
Sauter vers: