Nantes-Japon

Rapprochements culturels franco-japonais à Nantes et dans sa région.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» LEA de Nantes besoin de conseils !
Jeu 13 Aoû 2015 - 6:53 par Jérémy

» Présentation des nouveaux membres.
Jeu 13 Aoû 2015 - 6:48 par Jérémy

» site d'apprentissage de la langue japonaise
Jeu 26 Mar 2015 - 11:42 par Jérémy

» ventes dictionnaires et flashcards
Mar 17 Mar 2015 - 20:36 par chiyosama

» Recherche Livres
Mar 17 Mar 2015 - 20:34 par chiyosama

» nouveau membre avec vrai katana japonais
Mar 3 Mar 2015 - 23:30 par maverik54510

» Questions sur le MAE japonais de Rennes
Mar 20 Jan 2015 - 15:26 par Jérémy

» Futons à Nantes ?
Sam 1 Nov 2014 - 19:13 par nikonantes

» Au Japon, on lit le caractère dans le sang !
Mar 14 Oct 2014 - 7:09 par Jérémy

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Mots-clés
Jeremy manga nihongokaiwakai emploi nihongo photos cuisine mixi kanji tanaka origami lieu japonaise japonais présentation nantes japon mercredi Civilisation JLPT katana contact travail unique cours restaurant
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Liens Facebook
Sites amis
Autres fora 44 et Ouest
Blogs
Gros forums nationaux
Mixi

Partagez | 
 

 Débouchés du japonais (présentation d'une enquête)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 34
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Débouchés du japonais (présentation d'une enquête)   Ven 22 Jan 2010 - 5:26

Osu !

Pour continuer la discussion sur les débouchés du japonais entamée dans ce fil , je vous propose de jeter un coup d’oeil à une enquête très intéressante sur plus d’une centaine de personnes pratiquant le japonais dans leurs activités professionnelles.

Aoitori nous avait proposé un excellent lien sur les Etats généraux de l’enseignement du japonais de novembre 2008, c’est dans ce contexte que les organisateurs ont eu l’idée de cette enquête.

Voilà comment ils présentent la chose :

Citation :


À l’occasion du colloque intitulé «Le japonais, c’est possible ! », le CEJF a lancé une enquête sur « le japonais et la professionnalisation » au sein du public des japonophiles et des japonisants en France et au Japon.
Cette enquête a pour objectif, d’une part, d’ébaucher une représentation des Français qui ont suivi une formation en japonais et qui se servent de leurs compétences en langue et culture japonaises dans leurs métiers, et d’autre part, de communiquer les informations obtenues aussi bien auprès des décideurs dans le domaine de l’éducation que des enseignants et des futurs étudiants en japonais.
L'enquête a été effectuée sous la forme d'un questionnaire dans les conditions suivantes :

Période : de mi-mars jusqu'à fin juin 2008

Nombre de réponses obtenues : 104

Notre questionnaire a été envoyé à (par ordre alphabétique) :

Ambassade du Japon
Centre Européen d’Etudes Japonaises d’Alsace
Entreprises Japonaises en France
Fondation du Japon
Grandes Écoles
Institut Français de Fukuoka
Lycée Franco-Japonais de Tokyo
Société Française des Études Japonaises
Universités françaises

Nous tenons à remercier toutes les institutions et toutes les personnes qui ont eu l'amabilité de répondre à notre enquête. Comité d’organisation du colloque du CEJF

Kayoko Iwauchi, Elli Suzuki

Vous trouverez donc à partir de la page 23 du pdf ci-dessous les résultats de cette enquête.
On y voit une grande variété d’activités différentes (chef de projet informatique, chargé de mission, directeur marketing, graphiste, consultant,
organisateur de spectacles, artiste, bibliothécaire etc.) avec toutefois une
assez nette prédominance des métiers de l’enseignement, des métiers
d’ingénieur, de la traduction et de l’interprétariat ainsi que des différentes
activités du privé (en entreprise quoi, les commerciaux et cie). Pas étonnant me direz-vous.

http://aejf.asso.fr/pdf_cejf/KIT_CEJF200811.pdf
(je vous recommande aussi de lire les autres parties de ce pdf, pas seulement l'enquête)

Voilà. C’est déjà plus intéressant de parler des débouchés du japonais quand on a quelques données concrètes.

Bonne lecture,

Jérémy

_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Shaoline

avatar

Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Débouchés du japonais (présentation d'une enquête)   Lun 25 Jan 2010 - 13:48

vraiment intéressant ces stats. J'ai justement un jeune qui me posait des questions sur les débouchés avec la langue japonaise. Parfait pour lui répondre clairement.

^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thili

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 30
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: JLPT en France   Dim 23 Mai 2010 - 23:31

Salut!
Je souhaite travailler dans un domaine qui me permettrais de me servir de la langue japonaise ou de mes connaissances vis-à-vis du Japon.
Cela fait 12 ans que je suis une grande passionnée de ce pays.
Et je voulais savoir: est-ce que le JLPT peut me permettre de travailler en France? Peut-il m'ouvrir des portes sur certains métiers en relation avec le Japon?
Merci d'avance et bravo pour ce forum, il est utile et intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thilien01.skyrock.com/
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 34
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Débouchés du japonais (présentation d'une enquête)   Lun 24 Mai 2010 - 6:57

Bonjour Thili et welcome aboard !

Content de voir que le forum te plaise !

Le JLPT n’est pas une condition suffisante pour trouver du travail. Un niveau 1 ou 2 peut certainement peser dans la balance mais sa seule acquisition ne garantit rien. Je pense que la totalité des personnes travaillant dans le franco-japonais te dira la même chose.

Sinon tu pensais à quoi comme travail ?

Jérémy

_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Thili

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 30
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Trouver du travail   Lun 24 Mai 2010 - 18:05

Salut!
Merci pour la réponse rapide!
Ha, c'est vraiment dommage que le JLPT ne garantisse rien!
En fait je pensais postuler dans les établissements privés pour devenir professeur de japonais.
Sinon le métier de japanologue m'intéresse, mais il faut que je me renseigne plus, car je ne sais toujours pas comment le devenir!
Je vais quand même tenter le niveau 2 du JLPT, même si ça ne suffit pas. Je ne peux pas abandonner le japonais, c'est plus fort que moi. Même quand je trouve du travail, (caissière, serveuse, administration, etc...) j'écris du vocabulaire ou des kanjis à apprendre sur ma main. C'est vraiment ce qui me plaît dans la vie.
Peut-être me prends-tu pour une folle? lol
Thili
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thilien01.skyrock.com/
Seb_Nantes

avatar

Nombre de messages : 120
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Débouchés du japonais (présentation d'une enquête)   Mar 25 Mai 2010 - 1:18

Bonjour Thili,

Héhé une folle je ne pense pas, c'est plutôt la passion du Japon qu'en ressent Wink Et c'est bon !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sebrialland.free.fr
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 34
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Débouchés du japonais (présentation d'une enquête)   Mar 25 Mai 2010 - 9:19

おす!

Prof de japonais, dans le privé c’est une autre histoire, mais dans le public il n’y a pas de mystères : il faut se spécialiser en japonais. Japonologue ça ne veut dire que « spécialiste du Japon », et spécialiste du Japon implique d’avoir une connaissance ultra poussée dans un domaine précis (spécialiste de l’histoire du Japon de la période d’Edo, spécialiste de littérature moderne, spécialiste en droit japonais, etc), pour ne pas dire plusieurs domaines précis !

Es-tu déjà allée au Japon ?

Si tu as les reins solides et que tu t’en sens capable, en ce qui te concerne tout m’a l’air d’indiquer un LLCE japonais. Si tu te vois plutôt sur le terrain et que partir sur un cycle de 5 à 8 ans d’études ne t’enchante pas, mon conseil est d’aller sur place et d’accumuler de bonnes expériences. Tu es encore jeune, tu as l’air motivée, c’est pas infaisable.

Sinon ce serait faire bien peu de cas de ma propre santé mentale de dire que ta passion pour le japonais est une folie...

Jérémy

_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Débouchés du japonais (présentation d'une enquête)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Débouchés du japonais (présentation d'une enquête)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation : Jihi
» Présentation de quelqu'un (mais je sais pas trop qui en fait)
» Le japonais, comment ça marche ?
» Help !!! Mon tuyau est bouché !
» Torii - Portail de temple Shintoïste (Japonais)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nantes-Japon :: Langue japonaise-
Sauter vers: