Nantes-Japon

Rapprochements culturels franco-japonais à Nantes et dans sa région.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Derniers sujets
» LEA de Nantes besoin de conseils !
Jeu 13 Aoû 2015 - 6:53 par Jérémy

» Présentation des nouveaux membres.
Jeu 13 Aoû 2015 - 6:48 par Jérémy

» site d'apprentissage de la langue japonaise
Jeu 26 Mar 2015 - 11:42 par Jérémy

» ventes dictionnaires et flashcards
Mar 17 Mar 2015 - 20:36 par chiyosama

» Recherche Livres
Mar 17 Mar 2015 - 20:34 par chiyosama

» nouveau membre avec vrai katana japonais
Mar 3 Mar 2015 - 23:30 par maverik54510

» Questions sur le MAE japonais de Rennes
Mar 20 Jan 2015 - 15:26 par Jérémy

» Futons à Nantes ?
Sam 1 Nov 2014 - 19:13 par nikonantes

» Au Japon, on lit le caractère dans le sang !
Mar 14 Oct 2014 - 7:09 par Jérémy

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Mots-clés
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Liens Facebook
Sites amis
Autres fora 44 et Ouest
Blogs
Gros forums nationaux
Mixi

Partagez | 
 

 Centre Franco-Japonais de Management

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 35
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Centre Franco-Japonais de Management   Sam 5 Déc 2009 - 13:23

osu!

http://www.centre-franco-japonais-management.com/sommaire.php3

Vous connaissiez cette ecole? A Rennes en plus, y a de quoi se rejouir car en general l ouest de la France est la zone la moins bien fournie en franco-japonais.

Quel type de profil pour les etudiants? De bons debouches? Un bon enseignement? Un vrai premier pas dans le monde des affaires franco-japonaises? Un bon niveau en japonais? etc.

Si Niko pouvait nous parler de son experience, ce serait cool ma foi.

Si d autres ont des questions sur cette ecole, ce fil pourrait vous aider.

Qq liens :

sites des eleves
http://acfjm.com/index.php?option=com_frontpage&Itemid=1

forum du centre (pas tres usite j ai l impression)
http://france-japon.net/forumjapon/viewforum.php?f=95

Jeremy

_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
The Stig

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 32
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Lun 7 Déc 2009 - 20:47

Salut!

désolé de ne pas avoir répondu plus tôt ... j'étais un peu occupé à cause du jlpt (que j'ai trouvé bien difficile!).

Sinon je dois dire :je suis un peu surpris ! il n'y a toujours aucune question concernant le CFJM ! C'est pourtant pas commun une formation qui offre autant de possibilités pour travailler au Japon !

Bon, pour donner mon avis :
Pour l'instant je suis très satisfait de cette formation, les cours sont intéressants et regroupent la plupart des aspects des activités managériales (ressources humaines, comptabilité et gestion, finance, droit ...). Ceux qui sortiront de LEA ne seront donc pas trop désorientés!

En ce qui concerne le japonais, il y a trois groupes de niveau et le rythme est plutôt soutenu (faut voir à la vitesse où les intermédiaires ingurgitent les kanjis!!).

La seconde année au Japon sera divisée en deux : la première moitié en école de japonais ou université et l'autre moitié en stage.

Étant donné qu'on est encore qu'au premier trimestre (exams la semaine prochaine!), je n'ai pas encore beaucoup de choses à dire mais si certains ont des questions: je suis là pour ça!

La bise,
Niko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 35
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Mar 8 Déc 2009 - 4:41

Merci beaucoup Niko.

Citation :
j'étais un peu occupé à cause du jlpt (que j'ai trouvé bien difficile!).

5963 (ゴクロサン ご苦労さん) !
T as tenté lequel cette année ?

Citation :
Sinon je dois dire :je suis un peu surpris ! il n'y a toujours aucune question concernant le CFJM ! C'est pourtant pas commun une formation qui offre autant de possibilités pour travailler au Japon !

Ouais c est clair. Je me demande si cette école ne passe trop souvent inaperçue d’ailleurs. Le post reservira je pense, si y a d’autres questions je te recontacte par mp.

Bon bah je passe à mes petites questions personnelles, cette école de commerce m’intéresse ! ^^
En fait je leur ai déjà envoyé un mail pour savoir si sans être titulaire d’un Master on pouvait l’intégrer par validation d’acquis (je suis dans la vie active depuis la validation de ma L3), ils m’ont dit que bien entendu tout dépend du dossier mais c’est carrément possible.

- Il est fort JM Buissou ?

- Y a de tout comme profil d’étudiants? Dans l’ensemble ils ont quel niveau en japonais ? Tu dois être carrément à l’aise toi Niko ?

- C’est arrivé que quelqu’un ait de trop bonnes bases en japonais pour être envoyé en école de langue pendant 6 mois ? Dans ce cas-là on fait quoi ? Un stage pendant un an ? La validation du M2 c’est un rapport de stage ?

- Ca coûte combien au total ?

- Vous savez à peu près ce que deviennent les diplômés ?

- Faut avoir quoi comme bases pour s’en sortir dans cette école ? (important pour moi ^^ ; ) Le Master est dur à valider?

4649(ヨロシク)

Jérémy

_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
The Stig

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 32
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Mar 8 Déc 2009 - 12:52

Salut Jeremy,

Pour le jlpt j'ai tenté "seulement" le 2, et oui j'ai pas du tout progressé... niveau ridicule en licence et encore pire en M1, c'était vraiment pas facile de se motiver à bosser seul...

Pour le CFJM, ce n'est pas une école de commerce mais un IAE. En fait il s'agit d'un parcours du Master Administration des Entreprises. On a les même cours que ce MAE, et en plus on a : le dernier trimestre de première année et l'année au Japon. Et c'est donc à la fin de l'année 1 que M.Bouissou interviendra pour plusieurs conférences. (Tu as lu "Quand les sumos apprennent à danser"? je pense que oui, il est fort!).

Pour les profils il y a vraiment de tout! deux M1 LEA, pas mal d'ingénieurs (partenariat avec Supelec), un qui vient de biologie, une de philo, une de traduction, un qui vient de l'inalco ... bref ya de tout! De même pour le niveau de japonais : des débutants jusqu'au gars de l'inalco qui a un bon 2 kyuu. Moi je suis dans le groupe avancé mais loin de me balader !

L'école de langue n'est pas obligatoire, si tu as un bon niveau de japonais tu files à l'université Waseda ou Sendai ou n'importe laquelle de ton choix et là, je sais pas si les cours sont en japonais ou anglais ... Mais je sais pas, peut-être est-il possible de faire un an de stage! La validation du M2 c'est donc les exams du MAE la première année et un dossier en japonais l'année prochaine je crois.

Alors le coût total ... je trouve que c'est un peu ça le problème! C'est bien moins cher qu'une école de commerce et heureusement car ca n'en a pas le prestige mais je pense que c'est très cher! 3000€ la première année, encore 3000€ la seconde et il faut rajouter les frais d'inscription pour l'université au Japon ou l'école de langue (prix????) car le seul partenariat est avec Sendai (là c'est gratuit et logement en cité U).

Donc on pourrait se dire : "oui mais si il y'a des débouchés après, le prix sera justifié". ET donc ce que deviennent les anciens : soit des brutes avec des jobs dont on rêve même pas, soit des VIE, soit ils reprennent leurs études... là http://www.webzinemaker.com/lesexcfjm/ on trouve des histoires très motivantes des premières promos. Mais je sais que les promos récentes en ont bavé à cause de la crise.

Pour les bases nécessaires à l'inscription : je pense que ca sera pas facile de faire valider tes acquis car tu n'as travaillé que dans la traduction non ? Et ce n'est pas le plus important car même les débutants en japonais sont acceptés. Il faut avoir un M1 pour se présenter et n'importe quelle formation est acceptée (si bien sûr le projet professionnel est cohérent). Après je pense que c'est un peu risqué de tenter ça en tant que débutant en japonais et sans avoir de notion de gestion, compta et tout ça.
Beaucoup semblent penser que la maîtrise du japonais permet à elle seule de trouver du travail au Japon (genre les rigolos en FLE "ouiiii mais je serai prof de français et y'a plein de demande et tout et tout). J'ai un doute là dessus même si je pense que c'est la condition sine qua non. Il faut toutefois une "compétence en plus" (enfin à mon humble avis, n'ayant jamais mis les pieds au Japon, je parle sans connaitre)

Euhhhh ... en me relisant je trouve que ça donne un point de vue négatif un peu donc : pour l'instant je trouve ça génial! Mais je ne pense pas que ce MAE suffise à lui seul pour trouver un travail au Japon et je ne conseille donc pas aux débutants ou aux parcours littéraires de tenter (sauf si ils ont une bonne idée derrière la tête)

C'est vrai qu'on ne trouve pas facilement d'informations sur le CFJM : je pense que je posterai régulièrement, en particulier l'année prochaine. (là à mon avis va y'en avoir du monde à suivre ce topic!).

Niko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 35
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Jeu 10 Déc 2009 - 10:38

Salut Niko,

Citation :
Pour le jlpt j'ai tenté "seulement" le 2, et oui j'ai pas du tout progressé... niveau ridicule en licence et encore pire en M1, c'était vraiment pas facile de se motiver à bosser seul...

Ah le japonais en autodidacte... Le niveau 2 c’est déjà beaucoup de travail pour quelqu’un qui a le français pour langue maternelle, tu peux être fier de toi si tu l’as.

Citation :
Pour le CFJM, ce n'est pas une école de commerce mais un IAE. En fait il s'agit d'un parcours du Master Administration des Entreprises. On a les même cours que ce MAE, et en plus on a : le dernier trimestre de première année et l'année au Japon. Et c'est donc à la fin de l'année 1 que M.Bouissou interviendra pour plusieurs conférences. (Tu as lu "Quand les sumos apprennent à danser"? je pense que oui, il est fort!).


JM Bouissou, je ne le connaissais quasiment pas jusqu’à ce qu’il passe sur C dans l’air ( http://nantes-japon.cultureforum.net/izakaya-f4/le-japon-sur-c-dans-l-air-t694.htm?highlight=c+dans+l+air ) lors du changement de majorité (on dit 政権交代 seikenkootai en japonais). Il tenait des propos très éclairants mais j’avais été sidéré par son accent japonais (pourri) quand il a prononcé le mot « keidanren ». Depuis j’ai commencé à plus le lire, d’ailleurs je suis avec attention le travail qu’il effectue sur la culture J-pop (un exemple : lien) . En fait parmi les japonologues de sa génération je lis plutôt JF Sabouret. Au passage je vous recommande la lecture de cet article sur les causes du succès des manga en France. ( http://www.ceri-sciencespo.com/themes/manga/documents/com4_jmbouissou.pdf )

Citation :
Pour les profils il y a vraiment de tout! deux M1 LEA, pas mal d'ingénieurs (partenariat avec Supelec), un qui vient de biologie, une de philo, une de traduction, un qui vient de l'inalco ... bref ya de tout! De même pour le niveau de japonais : des débutants jusqu'au gars de l'inalco qui a un bon 2 kyuu. Moi je suis dans le groupe avancé mais loin de me balader !

Bon, t’es dans les plus avancés c’est déjà ça !
Biologie et philo, impressionnant ! Comme quoi rien n’est jamais tracé dans les études. Tu leur diras bonne chance de ma part !

Citation :
L'école de langue n'est pas obligatoire, si tu as un bon niveau de japonais tu files à l'université Waseda ou Sendai ou n'importe laquelle de ton choix et là, je sais pas si les cours sont en japonais ou anglais ... Mais je sais pas, peut-être est-il possible de faire un an de stage! La validation du M2 c'est donc les exams du MAE la première année et un dossier en japonais l'année prochaine je crois.


Ok, c’est bon à savoir ! La langue je la maîtrise pas ça va sans dire mais depuis le temps que je la bosse y a plus que la pratique en situation réelle maintenant, c’est pour ça que si j’avais à aller dans cette école je préfererais 1000 fois faire un stage plus long ou pourquoi pas retourner quelques temps à la fac...

Citation :
Alors le coût total ... je trouve que c'est un peu ça le problème! C'est bien moins cher qu'une école de commerce et heureusement car ca n'en a pas le prestige mais je pense que c'est très cher! 3000€ la première année, encore 3000€ la seconde et il faut rajouter les frais d'inscription pour l'université au Japon ou l'école de langue (prix????) car le seul partenariat est avec Sendai (là c'est gratuit et logement en cité U).

Ca fait du pognon tout ça... Pas facile pour les personnes sans ressources.

Citation :
Donc on pourrait se dire : "oui mais si il y'a des débouchés après, le prix sera justifié". ET donc ce que deviennent les anciens : soit des brutes avec des jobs dont on rêve même pas, soit des VIE, soit ils reprennent leurs études... là http://www.webzinemaker.com/lesexcfjm/ on trouve des histoires très motivantes des premières promos. Mais je sais que les promos récentes en ont bavé à cause de la crise.


Ah la bon dieu de crise... C’est déjà assez dur comme ça le japonais !! Merci pour le lien, je le lirai attentivement.

Citation :
Pour les bases nécessaires à l'inscription : je pense que ca sera pas facile de faire valider tes acquis car tu n'as travaillé que dans la traduction non ? Et ce n'est pas le plus important car même les débutants en japonais sont acceptés. Il faut avoir un M1 pour se présenter et n'importe quelle formation est acceptée (si bien sûr le projet professionnel est cohérent). Après je pense que c'est un peu risqué de tenter ça en tant que débutant en japonais et sans avoir de notion de gestion, compta et tout ça.
Beaucoup semblent penser que la maîtrise du japonais permet à elle seule de trouver du travail au Japon (genre les rigolos en FLE "ouiiii mais je serai prof de français et y'a plein de demande et tout et tout). J'ai un doute là dessus même si je pense que c'est la condition sine qua non. Il faut toutefois une "compétence en plus" (enfin à mon humble avis, n'ayant jamais mis les pieds au Japon, je parle sans connaitre)

Y a pas que de la traduction mais c’est clair que globalement ça tourne beaucoup autour de ça (trad et interprétariat). J’évolue dans le secteur public aussi, c’est peu fréquent et pas forcément ce qu’il y a de plus souhaitable pour une formation qui fondamentalement amène les gens à bosser dans le privé !
Non à ce que je vois le gros pb si je voulais intégrer cette école serait, comme tu le disais, tout ce qui concerne la gestion, la compta et cie. Là y aurait un boulot énorme à fournir... et si je devais le fournir je te harcelerais pour récupérer tes cours et te demander de me briefer sur les connaissances qui me manquent !!

Et ne soyons pas trop pessimiste avec le FLE ; c’est sûr que le diplôme en lui-même, surtout dans un contexte de crise et d’anglicisation chronique du monde, ne donne pas (plus ?) accès à des tonnes de contrats d’embauche, mais je reste convaincu qu’un prof de français formé et ayant une bonne connaissance de la langue et de la civilisation japonaise est en excellente position pour se faire sa place au Japon.

Pour ce qui est du « petit plus » qui permet de se faire sa place au Japon, j’aurais beaucoup à dire là-dessus.

La traduction, l’interprétariat, la communication interculturelle franco-japonaise, la japanologie etc. sont mon pain quotidien (et si le département du Hyôgo s’apprête à renouveler mon contrat pour une 4ème fois c’est que je dois faire l’affaire), et pourtant jamais je n’irais dire que je suis traducteur, interprète, spécialiste de la communication franco-japonaise ou japonologue. Quand j’aurai fini le JET, je totaliserai 6 années de vie active dans le franco-japonais pur en ayant pour seul bagage initial que des compétences languagières.

En réfléchissant là-dessus et à la lumière de mon expérience (microscopique), je me suis dit que pour bosser à l’étranger (je simplifie à l’extrême) on a deux cas de figure : les personnes qui présentent des avantages à leur employeur en raison de leurs acquis ; et à l’inverse les personnes qui offent des avantages en raison de leur nature (bien entendu dans la réalité les 2 cas se mélangent).

Le spécialiste est la personne qui par excellence présente des avantages par ses acquis, son savoir, son expertise. Un exemple, comme ça, un type qui s’y connaît hyper bien dans les systèmes embarqués. Ses connaissances dans ce domaine bénéficient directement à l’employeur, mais dans ce cas-là on peut légitimement se demander : « qu’est-ce qu’il y a d’interculturel à ne traiter et transmettre que des connaissances purement techniques ? ». Ca peut se faire au Japon comme à Dubaï ou à Séoul et dans une seule langue en plus, l’anglais. Pas la peine de se faire chier à apprendre l’arabe ou à lire le Hangeul ! Où qu’il vive, le spécialiste ne fournit finalement rien qui soit inaccessible à une personne vivant dans le pays où il s’est établi.

Maintenant regardons un peu du côté de la personne qui présente des avantages par sa nature. Le cas du JET francophone en est un bon exemple je pense : au-delà de ses connaissances et de ses compétences, le fait qu’il soit Français offre un autre type d’avantages à son employeur dans la mesure où à l’inverse du spécialiste il effectue des tâches ou joue des rôles qu’aucun japonais aussi doué qu’il soit ne pourrait remplir, et ce non pas parce qu'il est supérieurement intelligent, mais plutôt parce qu'il est différent.

Des exemples qui relèvent du domaine de la traduction et de l’interprétariat : pour un courrier important, il est quasiment impossible de demander à un japonais de faire du thème (traduire de sa langue vers la langue étrangère). L’écrit est ce qu’il y a de plus dur dans une langue étrangère, or les courriers officiels sont extrêmement complexes, souvent ils parviennent entre autres à transmettre avec beaucoup d’habilité et de courtoisie des messages délicats (« il va falloir qu’on annule la délégation machin machin prévue depuis X temps parce que là on a plus une thune »), la diplomatie étant fondamentale pour les échanges internationaux. Ecrire ces messages dans sa langue est une chose, se les faire traduire en est une autre.

Un autre exemple, le JET est Français, il est né et à évolué dans un contexte culturel différent, son apparence physique est elle-même différente, toutes ces choses-là donnent à sa francéité un caractère irremplaçable. Quand il parlera de la France ou qu’il travaillera avec des japonais et pour le Japon en tant qu’employé étranger, il ne sera pas écouté de la même manière que s’il était japonais, l’impact et le poids de ses interventions seront différents. Pas forcément meilleur ou pire, il apportera juste un son de cloche différent, et si cet apport constitue un plus, c’est gagné pour lui. Il pourra faire la navette entre les deux cultures sans se manger des murs conceptuels dans la gueule à chaque traversée.

Je pense donc sincèrement que la réussite au Japon sur le long terme consiste à exercer une activité où, en plus de ses acquis, ses compétences, son expérience ou que sais-je encore, sa francéité (sa nature donc, le fait d’être différent) doit jouer un rôle fondamental. Si ce n’est pas le cas, même si on a sa place au Japon on ne fera que fournir un travail qu’un autre japonais pourrait faire, donc d’une certaine manière on ne fera que fournir d’autres japonais au Japon. J’ajoute qu’il n’y a pas que le secteur public ou la traduction/interprétariat où l’altérité constitue un atout, ça peut se faire dans le privé aussi.

Y a aussi l’importance du réseau personnel aussi, mais là j’ai la flemme de développer…

Citation :
Euhhhh ... en me relisant je trouve que ça donne un point de vue négatif un peu donc : pour l'instant je trouve ça génial! Mais je ne pense pas que ce MAE suffise à lui seul pour trouver un travail au Japon et je ne conseille donc pas aux débutants ou aux parcours littéraires de tenter (sauf si ils ont une bonne idée derrière la tête)

Aïe, moi qui croyais que c’était une formation professionnalisante !

Citation :
C'est vrai qu'on ne trouve pas facilement d'informations sur le CFJM : je pense que je posterai régulièrement, en particulier l'année prochaine. (là à mon avis va y'en avoir du monde à suivre ce topic!).

Yoroshiku !

Jérémy

_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
The Stig

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 32
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Ven 11 Déc 2009 - 13:19

Hey hey Jeremy!!

Tu as l'air d'être le seul intéressé par le CFJM ... enfin c'est vrai que pour le moment j'ai rien de vraiment passionnant à dire dessus mais à partir de janvier, on va commencer à se pencher sur la préparation de
l'année au Japon, j'aurai sans doute beaucoup plus d'infos à partager!
Déjà, un point intéressant : lors du semestre à l'université là bas,
nous ne sommes pas évalués sur nos résultats sur place. Ce qui permet
donc de s'y inscrire, de "suivre" ce que l'on peut et progresser à notre
rythme. Moi je trouve ça pas mal car je ne veux pas trop faire l'école de
langue mais je sais aussi que je serai à la rue en cours à Waseda ou
Tohoku.

Et sinon, je pense aussi que c'est une formation professionnalisante! Mais je pense que ça ne sera pas facile de postuler à un emploi dans le service marketing (par exemple) pour quelqu'un qui a juste ce diplôme pour justifier de connaissances dans ce domaine (ce qui est normal non?).

Mais une fois encore je dis que ce M2 est pas mal du tout : un M2 "normal", une année au Japon avec université ET stage en entreprise.... que demander de plus ???
D'autant plus qu'ils nous aident à trouver le stage. Il y a même une sorte de partenariat avec Canon qui prend régulièrement des stagiaires (logés et payés et tout le truc parfait quoi)

J'ai parlé avec Joss il n'y a pas trop longtemps sur Skype. Il disait que mes cours ressemblaient beaucoup aux siens à Cardiff (gestion de production et tout ça) donc c'est pas mal d'être comparé à une business school super réputée !!

Voilà

Merci beaucoup d'avoir pris du temps pour ton récit sur le japonais dans le monde professionnel!

A plus,
Niko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Stig

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 32
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Mar 16 Fév 2010 - 14:57

Salut,

j'ai du nouveau :

A partir de l'année prochaine, le CFJM aura un "partenariat" avec l'université de Kobe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémy
Admin
avatar

Nombre de messages : 1722
Age : 35
Localisation : Kobe
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Mar 16 Fév 2010 - 16:16

osu!

Citation :
A partir de l'année prochaine, le CFJM aura un "partenariat" avec l'université de Kobe.

Cool, t as plus qu a venir alors!

Jeremy

_________________
勉強第一
Moi j'aime bien les kAAANNNji
電子辞書はとても便利なものです。
orayoooo gozaimasu ikkai
http://keisetsunokoo.over-blog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keisetsunokoo.over-blog.com/
The Stig

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 32
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Mer 19 Jan 2011 - 8:44

Salut à tous,

Comme il n'y a jamais eu d'autres questions sur ce topic, je me suis dit que ça n'intéressait personne ...

Pourtant, je me rends compte qu'il y a eu beaucoup de lectures donc je me permets juste de signaler ma présence ! Même si je ne poste pas régulièrement sur le forum, je reste à votre disposition pour répondre à vos questions concernant le CFJM.

Je n'ai pas encore fini le cursus mais je pense écrire un compte-rendu une fois que tout sera terminé. Je pense qu'il est peut-être un peu tôt pour dire si c'est bien ou nul, si ça vaut le coût ou pas. J'attends donc de savoir ce qui se dessine après, car selon le temps que je resterai sans occupation après le CFJM, la valeur de la formation deviendra évidente, et avec un peu de recul il sera plus facile d'offrir un point de vue objectif.

Mais si d'ici là quelqu'un à la moindre question : faut pas hésiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ore



Nombre de messages : 1
Localisation : nantes
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Mer 6 Fév 2013 - 13:59

Bonjour premier post sur ce forum que je trouve particulièrement bien fait Smile


je serais très interessée par cette formation moi aussi mais j'ai un parcours peut être atypique^^'
je suis en pleines etudes de médecine, un choix qui me convient mais malheureusement qui a du se faire au détriment de ma grande passion qu'est le japonais :/
j'ai commencé à l'apprendre en autodidacte avec le cned quand j'etais en tout debut collège, j'ai passé le JLPT 3 et j'ai continué jusqu'en terminale mais apres... médecine oblige j'ai du arrêter...
Toujours est il que je suis plus que nostalgique a chaque fois que je passe devant un resto japonais, que je lis le moindre manga ou que je passe devant mes bouquins de jap... ca ne peut plus durer!
donc soit je me réoriente (mais c'est un peu chiant et LEA et LLCE ça m'a l'air un peu bouché... mais dites moi si je me trompe), soit je finis mes looongues études et parallèlement j'en suis de nouvelles.

Je suis tombée par hasard sur le site du CFJM et omg! j'ai vu qu'il s'adressait entre autre aux medecins etc... mais à votre avis est ce que ce n'est pas un parcours professionnel un peu trop décousu? Ai-je une chance d'être prise à votre avis?
Je sais qu'etre medecin au japon relève du miracle (et je pèse mes mots...) mais je me disais que médecin du travail avec une bonne experience de l'entreprise comme le propose cette formation, ça pourrait etre un ptit plus^^ pour peut être trouver un boulot là bas (je n'ai pas encore passé l'examen qui déterminera ma spécialité, aussi, comme à peu près tout m'interesse, si je peux avoir le meilleur profil, ce serait le top :p)

voili voilou, qu'en pensez-vous?
n'est ce pas un peu prétentieux de se lancer là dedans sans la moindre experience de la gestion, compta etc? :/

merci infiniment de vos réponses et de toutes les infos que vous postez régulièrement c'est génialissime!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Stig

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 32
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Ven 22 Fév 2013 - 13:12

Ore,

L'inscription ne posera aucun problème à mon avis. Pour les cours, sans connaissance en gestion, droit et tout ça, ça sera clairement très difficile mais pas impossible.

Avoir une double compétence gestion + autre chose, c'est très recherché par les recruteurs. Donc ce n'est pas une "mauvaise" idée de s'y inscrire.

Par contre... devenir médecin ... je doute de l'intérêt de cette formation. Mais honnêtement, je ne sais pas trop ! Je ne connais pas les conditions à remplir pour obtenir ce titre au Japon. Tout ce que je sais c'est que les Japonais sont champions en protectionnisme et il est fort probable que cela soit très difficile d'accès.

En revanche si tu cherches un autre type de travail, le parcours CFJM pourrait sans doute t'aider à travailler dans des entreprises liées au secteur de la santé (médicaments, matériel médical ou autre), que ce soit dans le marketing, le développement commercial ou pourquoi pas la recherche.

Donc même si tu ne deviens pas médecin, la formation CFJM pourrait s'avérer utile pour trouver un boulot ou tout du moins un stage au Japon.

Je ne connais pas du tout le secteur de la santé donc je n'ai pas trop de conseils pertinents à donner. Peut-être pourrais-tu utiliser viadeo ou linkedin pour contacter des personnes susceptibles de t'aider.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baki44
O2Jammer
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 27
Localisation : nantes
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Jeu 23 Mai 2013 - 17:50

Salut à tous !

Moi je suis le fil, j'aimerais savoir ce que tu deviens Stig.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Stig

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 32
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   Ven 24 Mai 2013 - 9:21

Salut,

J'étais passé quelques fois à l'association AJFJ de Nantes il y a déjà de nombreux mois. J'ai depuis déménagé sur Angers où je bosse avec deux associés dans un garage spécialisé dans l'import de voitures japonaises.

Nous exposons en ce moment un de nos véhicules devant le cinéma Gaumont Multiplexe d'Angers, les après midi jusqu'à Dimanche.

Je n'ai pas gardé contact avec mes anciens collègues de promo du CFJM mais je sais que la plupart d'entre eux a très bien réussi et que seulement quelques-uns galèrent encore.
un fait surprenant : la réussite ne dépend en aucun cas du niveau de japonais ! Les plus doués ne sont pas du tout ceux qui ont le mieux réussi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Centre Franco-Japonais de Management   

Revenir en haut Aller en bas
 
Centre Franco-Japonais de Management
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - DRAC Centre - Cathédrale de Tours - Peinture murale (lot 1)
» Avis de marché - DRAC Centre - Cathédrale de Bourges - Lot 2 sculptures
» Avis de marché - DRAC Centre - Restauration d'une maquette - Cathédrale d'Orléans
» Avis de marché - Drac Centre - Sculptures, vitraux, peintures, dorure, etc
» centre de gravité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nantes-Japon :: Izakaya-
Sauter vers: